RONE: Live redording (TSUGI TS-166)

Depuis sa création, ce magazine issu de l’ancienne équipe Trax est partenaire d’Aires Libres. Défricheur de tendances et spécialiste es musiques électroniques, TSUGI avait bien sûr repéré RONE depuis longtemps.

Enregistré au Rex Club fin 2010, ce live impeccable s’écoute aussi au salon (mais après avoir poussé un peu les meubles quand même).
En version plus calme pour  l’Aires Libres, nul doute que RONE sera aussi bon demain au jardin.

« Véritable machine hybride à voyages sonores, le vaisseau spatial Rone s’arrête régulièrement sur les planètes du système techno, surfant sur des vagues mélodiques et synthétiques, n’hésitant pas à casser les rythmes pour créer du contraste, et à prendre des risques artistiques impressionnants. » (Tsugi 166)

Primary structures: un trés beau mix de Âme

Visionnaire et décomplexée, une heure de sélection musicale éblouissante, à 4 mains et 2 têtes -chercheuses.

überclass

Réalisé initialement pour Fact Magazine, il se pourrait bien que ce mix fasse prochainement l’objet d’une sortie « physique » sur Innervisions.

Pour l’heure en écoute libre sur  le très recommandable blog The Drone

Musique domestique

Un nouveau mix de l’Amateur, qui invite dans votre salon la crème des prospecteurs musicaux les plus éclairés du moment: Jamie fox, Nicolas Jaar, Caribou, Tiefschwarz, et même Jozif  (dernière signature d’Infiné music)…

Bonne découverte

Greg Wilson ! « Second life » DJ set

Demandez donc à votre pote le Dj: tenter de convertir un public borné à une musique d’avant garde est un exercice des plus périlleux.
C’est pourtant ce que réussit Greg Wilson, et à grande échelle, dans le Manchester punk des 80’s, lorsqu’il prit les commandes de l’Hacienda. Auparavant boite pour blancs becs courant après leur « non-futur », ce lieu voué à l’échec devint en quelques mois, grâce à Greg Wilson et quelques autres, le berceau de la dance européenne : il y popularisa la disco et l’electro new yorkais (Peach Boys, Afrika Bambaataa), dans des sets mêlant les classiques soul et ses propres versions, plus rythmées et cosmiques: des tubes de l’époque. Ses fameux « edits ». Dans les années qui suivirent à l’Hacienda,c’est l’histoire avec un grand H qui s’écrivit ensuite. Le club devint le repère des barges de la Factory mancunienne et leur fameux « baggy sound » (New Order, Happy Mondays etc), mais aussi de l’acid house américaine, et même de notre cher Laurent Garnier (qui y fit ses armes en tant que résident). Ce petit monde entraînant en son sillon excès et légendes…

Après avoir ainsi mis le feu aux poudres (…) de ce dancefloor préhistorique, Greg Wilson stoppa le djing, pour y revenir en 2002, sous la pression de générations plus jeunes, Pilooski et Todd Terje en tête, tous fans de ses fameux « edits ». Depuis, ses compilations Credit To The Edit sont devenues des sommités, et ses prestations live, à l’image de ce mix au début très pop et à la longue montée vers les stupres d’une disco des plus vaporeuse, des moments de plaisir intense. Prêts ?

Ecoutez, sur Last fm: « Second life »: set 90 mn d’écoute libre

JPDC

Esprits larges, ondes longues

antenaC’était à la mi-juin sur Beats in Space, Tim Sweeney recevait Maurice Fulton, tête d’affiche de l’Aire libre de rentrée à l’étang des Aulnes.

Un mix around ‘n underground disko…

ECOUTER ::: TELECHARGER

Podcast musique: la programmation du 7 Juin

 A écouter, à découvrir: la présentation des artistes de la prochaine Aire libre. Par L’Amateur, avec la complicité de F*kclub.

Beats in space: l’autre podcast qu’il vous faut

beatsinspace
Emission radio hebdomadaire, Beats in Space est un vrai flux d’abondance musicale, servi par l’admirable Tim Sweeney et ses invités  en ligne.

Live from N.Y.C, un podcast indispensable pour les amateurs de musique fraîche.

Ecoutez:  Horse Meat Disco show with James Hillard and Severino! (December 9th, 2008)
Dec 9th (part 1 – Horse Meat Disco) :: [stream] [download]
Dec 9th (part 2 – Horse Meat Disco) :: [stream] [download]