Une autre France vue du ciel


Rien d’extra-terrestre dans ces formes et signes là, c’est sûr. Juste la vision d’un artiste face à l’empreinte de l’homme sur le paysage. Et pas besoin d’aller très loin pour la constater: Jérémie Lenoir ne s’intéresse d’ailleurs qu’à un tout petit bout de France : 15 000 km2 dans la vallée de la Loire, entre Angers, Tours et Poitiers« J’avais envie de proposer un point de vue aérien inhabituel. Sans ciel, sans ligne d’horizon, uniquement centré sur la géométrie des formes. Pour montrer que l’impact des activités humaines est beau et terrible à la fois ». www.jeremielenoir.com

Une autre vision des «  plan d’occupation des sols », « aménagement du territoire » …: des territoires occupés

Photo: Cultures test. Mirebeau

Cadavre exquis en pleine herbe – Karl Knapp

exquis1 Dans les années 20, les Surréalistes d’André Breton inventèrent un nouveau jeu littéraire : le “cadravre exquis”.

Un jeu expérimental basé sur l’enchaînement aléatoire de mots écrits par plusieurs participants (sans que l’un ne sache ce que l’autre a écrit).

Étendu au dessin, le cadavre exquis est une méthode spontanée de création introduisant la notion de hasard, censée révéler et explorer les territoires fascinants de l’imaginaire collectif.

L’installation de Karl Knapp est créée à partir du même processus mais à l’échelle d’une pièce de “land art” monumentale.

Une phrase, rédigée à partir de mots livrés par le public, s’inscrit sur le sol avec de la farine (matière non polluante), produisant une histoire circulant sur plus d’une centaine de mètres à travers le public.

6 Septembre

Tourneseul et Art-en-ciel 

tourneseul2Les Aires Libres donnent aux artistes conceptuels l’envie de réenchanter la vie. Ça semble être le cas pour l’installation créée par le jeune artiste Pierre-Yves Vincent, avec la complicité de l’ingénieur Gérard Montel. Celle-ci fait le pari de convoquer un arc-en-ciel de manière permanente et  naturelle tout au long de la journée.  Le procédé utilisé par cette pièce ludique et poétique est le “tourneseul”, qui dirige la lumière du soleil sur un point fixe. Un système d’éco-énergie breveté qui n’a pas que des vertus décoratives et qui pourrait même contribuer à notre alimentation en énergie, demain…

 

Installation / Eau, pompe, tuyaux, lentille & miroir sur structure « Tourneseul »

Pierre-Yves Vincent, Gérard Montel (Marseille – 13) – www.tourneseul.fr

L’Arbre à 90°/ anti-horaire – Julien Sirjacq g

arbre90Réalisation à Embrun d’une œuvre participative de Land Art par un artiste en résidence dans le Queyras, avec le festival Grandeur Nature.

Il s’agissait d’une proposition plastique simple: basculer de 90° deux éléments clés du paysage local: le lac (miroir naturel) et un arbre (arraché par la dernière tempête). Le champ horizontal, domaine de l’apesanteur, devient opérateur de l’entropie et du décalage d’un fragment de paysage, littéralement.

Performance collective et installation en 3 temps /
Arbre mort, miroirs souples, chassis, toile, montants et châssis bois
19 Juillet – Embrun

Images Grandeur Nature

TIMELAPSE: un superbe film du festival réalisé à partir d’images de paysages accélérées, filmées en montées en cinéma HD (14 mn 27, Haute qualité). Voir le film

W3_17

Egalement à télécharger sur le site de Grandeur Nature: une sélection de fonds d’écran et photos de montagne du Queyras. A couper le souffle

gnFESTIVAL: Du 1er au 14 août 2009, Grandeur Nature propose un autre Regard sur la Nature et les Merveilles du Monde, à travers la Vie simple et rurale ici et ailleurs, des chorégraphies alpines, mouvements de Vies et Vie en Mouvements. Regards acérés et précis, cadres improbables et grands images, émotions sous les étoiles du Queyras…Programmation 2009

Mobile

Mobile de Sébastien Falco (agrandissement , voir d’autres mobiles de l’artiste),
+ Ikebana: Stéphane Margolis
Dimanche 7 septembre 2008 – Aire libre à Saint Pons

Cascade

Stéphane Margolis – oeillets rouges, fil de fer. Voir un diaporama de l’installation.
Dimanche 7 septembre 2008 – Aire libre à Saint Pons