Eco festival: la fin de la phase pionnière

Avec la mobilisation de moyens presque équivalents aux budgets investis sur la programmation artistique ou l’imprimerie, le dispositif environnemental mis en œuvre sur les Aires libres a permis cette année mieux encore de prévenir les nuisances et de réduire fortement l’empreinte écologique de notre événement.
Dans le cadre de sites naturels protégés comme à la Sainte victoire ou la Sainte Baume, la démarche pionnière d’éco-conception des Aires libres a pris tout son sens.

A l’heure où de grands festivals emboîtent le pas, comme Les Trans ou Marsatac qui a commencé à se mettre au vert sur sa dernière édition, bientôt les éco-toilettes et le tri sélectif des déchets ne seront plus le seul apanage des Aires libres. Et vogue le progrès

Pillars of change (Recycl(arty) – Karl Knapp

Atelier- installation: transformation artistique de déchets recyclés

« Pillars of change« : un artiste plasticien, Karl Knapp, accompagne les enfants dans la transformation artistique de macro déchets recueillis sur les berges du Rhône.

Karl Knapp / A1’unisson – Aire libre à Arles – Musée Départemental de l’Arles Antique – 17 Mai 2008

Voir la galerie de photos

Collecte et tri sélectif des déchets avec Aremacs (Live !)

Une logistique est mise en place sur les sites des Aires libres afin de nous rappeler que trier ses déchets, c’est mieux respecter la nature. L’Association pour le REcyclage lors des MAnifestations Culturelles et Sportives -AREMACS, est née de la volonté de protéger les lieux de fêtes et de sensibiliser le public au respect de l’environnement en lui faisant intégrer -dans la bonne humeur – le geste de tri ! www.aremacs.com

un festival éléctro éco-responsable

Cette dernière saison fut marquée par la reconnaissance d’une dimension véritablement pionnière dans ce domaine, tant dans la gestion environnementale de la manifestation que dans les dynamiques de sensibilisation engagées auprès des publics et professionnels.

En cours de développement, l’éco-conception des Aires Libres en 2008 devrait marquer un nouveau pas et s’affirmer à travers une déclaration environnementale accompagnée de réelles avancées majeures ( étude d’impact, compensation carbone, gobelets consignés,…)