Bilan Carbone® Aires Libres 2010

Le rapport réalisé par le cabinet Eclosion+ estime les émissions de GES (gaz à effet de serre) du festival Aires Libres 2010 à 15,8 TEC*(15 847 KEC**), soit seulement 2,64 KEC par festivalier (base 6000 festivaliers)

Les résultats de cette étude consacrent une dynamique volontaire et innovante, avec des initiatives et efforts singuliers entrepris par le festival depuis 6 ans, soulignant en même temps le coût en émissions carbone d’une implantation « en pleine campagne » de la manifestation -à l’étang des aulnes.
En effet, les transports des festivaliers pèsent ici 75% de l’impact global des Aires Libres, contre 67% en moyenne pour les autres festivals, et ce malgré les nombreuses dispositions prises et réussites notamment en matière de covoiturage, avec un chiffre record de 3,8 pers par véhicule (contre 1,3 constatés en moyenne à Marseille). Un résultat qui reste toutefois à pondérer du fait du caractère avant tout familial de beaucoup des « remplissages de voiture » ce jour là.
Alors que ce chiffre atteint les 87% des émissions totales lorsqu’on y ajoute les autres déplacements de personnes (artistes, équipes, intervenants), et que l’on dénombre plus de 61% de publics  marseillais présents, la logique écologique voudrait que nous nous rapprochions de la ville…

Mais cet impact carbone des trajets est aussi le prix d’un dépaysement bienfaiteur pour les familles de l’agglomération marseillaise qui ont pu découvrir avec Aires Libres la vallée de St Pons, ou le Domaine de Roques-Hautes. Et y retournent depuis le dimanche… pour entretenir le lien à la plus belle nature et au grand air, dans la convivialité de belles sensations partagées. Et que dire de la sensibilisation des publics à l’environnement, un objectif majeur qui trouve ici un théâtre idéal? Mais nous parlons là d’autres choses.
Sans vouloir pour autant vilipender ce que certains appellent « la dictature du carbone », nous reconnaissons la valeur pédagogique et mobilisatrice de cette étude, mais relativisons donc la portée de ces chiffres -et leur utilité.

Nous nous sommes étonnés d’autre part du caractère approximatif et non actualisé de certains modes de calculs sur des facteurs d’émission pourtant clés, la méthode ne tenant ainsi pas compte des avancées réalisées ces dernières années sur les nouveaux modèles de voitures, idem pour l’informatique, ou comportant des marges d’erreurs étrangement élevées qui restent appliquées au résultat final.

Vous pouvez consulter l’intégralité du Bilan carbone® de l’édition 2010 des Aires Libres a l’étang des Aulnes. télécharger
Un étude réalisée avec le soutien de l’ADEME PACA dans le cadre du dispositif FREE 2009.Bureau d’études: Eclosion+ (13)

Encore merci à celles et ceux qui ont contribué à cette étude en répondant aux questionnaires transports lors de la dernière édition.

*TEC: Tonnes équivalent carbone, **KEC: Kilos équivalent carbone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s