Eco festival: la fin de la phase pionnière

Avec la mobilisation de moyens presque équivalents aux budgets investis sur la programmation artistique ou l’imprimerie, le dispositif environnemental mis en œuvre sur les Aires libres a permis cette année mieux encore de prévenir les nuisances et de réduire fortement l’empreinte écologique de notre événement.
Dans le cadre de sites naturels protégés comme à la Sainte victoire ou la Sainte Baume, la démarche pionnière d’éco-conception des Aires libres a pris tout son sens.

A l’heure où de grands festivals emboîtent le pas, comme Les Trans ou Marsatac qui a commencé à se mettre au vert sur sa dernière édition, bientôt les éco-toilettes et le tri sélectif des déchets ne seront plus le seul apanage des Aires libres. Et vogue le progrès

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s